Hamadryas

Hamadryas

L’auteur Ronald Bonan est spécialisé en phénoménologie. C’est-à-dire l’étude de phénomènes dont la structure se base sur l’analyse directe de l’expérience vécue par un sujet. La phénoménologie se classe donc fermement dans le paradigme constructiviste et suggère une vision du monde dans lequel la réalité est multiple.

Pour les connaisseurs Ronald Bonan enseigne dans le Sud de la France !!

Que se passe-t-il dans l’esprit de celui qui entre dans une église armé d’un marteau pour briser une statue ? Et de celui qui cherche à détruire un chef-d’oeuvre de peinture moderne en l’aspergeant d’acide ?

Mi-thriller, Mi-roman ésotérique, Ronald Bonan tente de répondre à ces questions à travers son héroïne Barbara Longhi, grande spécialiste d’Albrecht Dürer, qui doit enquêter malgré elle sur les faits étranges qui entourent les attentats de Paris en 1995. Conférencière dans la prestigieuse École du Louvre, elle va se trouver aux prises avec un groupe d’étudiants, les Hamadryas, qui ne sont pas uniquement là pour parfaire leur culture artistique.

En décryptant Melencolia, la célèbre gravure de Dürer, elle va tenter de déjouer leur diabolique projet…

Cette gravure d’Albrecht Dürer réalisée en 1514, en pleine Renaissance, a beaucoup intéressé les commentateurs par ses aspects énigmatiques. Le visage de l’ange présent au premier plan renvoie à un type de visage androgyne qu’a affectionné Dürer, y compris dans ses autoportraits et permet dans un premier temps d’évoquer l’oeuvre de l’artiste.

Comme les autres artistes de son époque il a participé à l’expression d’un temps nouveau, plein d’espérance et de certitude qui place l’humain au centre et affirme sa capacité à saisir le monde.

Or, la Mélancolie tranche par rapport à cette position.

Les éléments constituant l’image sont extrêmement touffus. Un personnage, un ange est assis au premier plan. Son inactivité et l’expression de son visage renvoient au titre de la gravure. Pourtant, relié à un soleil levant (ou couchant), s’accroche un phylactère porté par une chauve-souris grimaçante où s’inscrit le mot « Mélencolia« .

Le temps semble s’être arrêté. L’ange porte sur tout ce qui l’entoure, un regard fatigué et dubitatif. S’il s’agit dans un premier temps de décoder le symbolisme médiéval et renaissant utilisé par l’artiste, ce n’est que pour mieux tenter de comprendre le sens de cette gravure. Dürer s’interroge sur les limites des actions et du savoir humains.

Lucidité, scepticisme ou pessimisme de Dürer dans un temps qui affirme au contraire un humanisme triomphant ; ou plus généralement leçon de philosophie sur l’inutilité et la vanité de toute entreprise humaine.

Hamadryas est une oeuvre riche, pleine de symboles et de secrets, que cinq siècles d’analyse n’avaient pas encore percés à jour.

Éditions Fragrances
384 pages

Retrouvez le roman à la vente sur notre site [via Amazon] en cliquant sur l’image ci-dessous :

 

Cet article a été publié dans la catégorie Livres.

 

Qu'en pensez-vous ?