L’histoire des Carroz

L’histoire des Carroz

L’histoire de ces terres commence dans les vallées de l’Arve et du Giffre, avant d’évoquer la naissance des villages de Châtillon et d’Arâches.
Des siècles de peuplement permettront aux hommes de défricher les forêts denses de ce pays, car, pour eux, conquérir de l’espace était vital pour l’élevage et ses produits.

La guerre de 14-18 portera un rude coup à ce système économique où nombre des habitants tomberont au front. Ajoutons la récession mondiale des Années 20, et l’on comprendra qu’Arâches voit décliner ses économies.

Le tourisme enfin!

En 1936, le Front Populaire avait lancé sur les routes les premiers ‘Congés Payés’, permettant aux gens de la ville de repartir à la conquête d’air pur, de vastes horizons et de montagne.

Déjà, le chalet-refuge ‘des Michets‘ à Flaine, était inauguré par les ‘Enfants de la Montagne‘, et le ‘Ski-Club‘ d’Arâches fut créé le 1er Octobre 1930.

C’est en fin d’année 1938, que la petite localité d’Arâches-Les Carroz voit le jour de sa première remontée mécanique – l’inauguration officiel fut le dimanche 29 janvier 1939. Cette installation assurait un débit de 180 personnes à l’heure et il fallait 14 minutes pour grimper des ‘Moulins‘ au sommet de la ‘Kédeuse‘, soit 600 mètres plus haut.

Bénéficiant d’une situation privilégiée, les amateurs de sports d’hiver ont trouvé à Arâches un coin idéal. C’est ainsi que les sportifs pourront emprunter la piste Roger Frison-Roche, regagner la vallée par les chalets des ‘Molliets‘, par la vallée de ‘Plaine-Poux‘, ou bien encore redescendre sur Morillon, vers la vallée du Giffre et vers Saint Sigismond.

Après la guerre de 38-45, il faudra attendre 1947 pour qu’un second téléski, le ‘Figaro‘, voit le jour, ainsi que du premier magasin ‘Carroz Sport‘.

Pour que les Carroz gardent leur place dans le concert des stations naissantes, Félix Blaise – l’instituteur des Carroz – proposa l’idée d’une télécabine.

18 cabines – 4 places – en plexiglass et aluminium riveté!!

Le 3 Avril 1954, l’évolution de la station, comme le débit horaire, s’accéléraient sous l’autorité du Ministre de l’Agriculture et du Tourisme.

www.hiver.lescarroz.com

 

Cet article a été publié dans la catégorie Evasion.

 

Qu'en pensez-vous ?