Oriental Fashion Show

Oriental Fashion Show

En marge des défilés de Haute Couture parisienne, a eu lieu au Carrousel du Louvre, l’Oriental Fashion Show présentant des talents orientaux.

Une exploration au confluent de la culture et du luxe orientale, d’où les créateurs ont souhaité partager leur histoire et leurs richesses culturels, nous faisant voyager sur la Route de la Soie, de Samarkand à Fez, en passant par le Tajikistan, le Kazakhstan, le Kirghizistan l’Azerbaïdjan, la Turquie, le Liban, l’Arabie Saoudite, le Koweit, L’Egypte, La Tunisie, et enfin l’Algérie…

De ce voyage lointain, nous souhaitions vous présenter le travail de certains d’entre-eux dont la performance et la délicatesse du défilé nous a charmé.

Hany El Behairy

Hany El Behairy est incontestablement le chef de file de la Haute Couture au Moyen Orient.

Il se distingue par le glamour de ses robes fourreaux et se plaît à raconter dans sa nouvelle collection, l’histoire de l’Égypte et ses splendeurs.

Hany El Behairy s’est illustré il y a quelques semaines au Caire, où il a clôturé son défilé avec une robe de mariée à couper le souffle d’une valeur de 15 millions de dollars!!

Hindi Mahdi

Depuis son arrivée en France, Hindi, jeune designer de grand talent, prouve une fois de plus à quel point son style et sa technique puisent leurs racines dans une identité parisienne.

Pour incarner cette idéale parisienne, Hindi opte pour des matériaux nobles, des couleurs électriques, des formes simples, des coupes raffinées et surtout… de la dentelle, sa marque de fabrique.

Yasmina Couture

C’est au sein de la maison de couture française Jacques Esterel que cette créatrice algéroise fait ses premiers pas dans le monde de la mode.

En présentant ses collections d’avant-garde chaque année à travers l’Europe, le Maghreb et le reste du monde, Yasmina Chellali diffuse une image forte et positive de la femme libre… Une liberté précieuse qui s’acquière aussi, et surtout, par la mode.

Morphine

Morphine a été fondée en 2017 par la journaliste et designer Ecaterina Sergheevici.
Inspirée par les podiums, les icônes de style de tous les temps, les tendances musicales, elle crée une nouvelle attitude envers la mode décontractée.

La morphine est une question d’attitude.

La philosophie de la marque est que la nature des femmes est très variable et diversifiée, c’est pourquoi la créatrice créée des vêtements pour l’humeur de chaque femme.

Aujourd’hui, vous pouvez être l’héroïne d’un style urbain et demain une diva élégante…

Aynoor

Afin de célébrer la nouvelle année, cette maison de couture Turque et Azerbaïdjanaise nous présente une collection pure et raffinée.

Aynoor by Aynur Aliyeva : Une collection pure et raffinée

www.orientalfashionshow.com

 

Cet article a été publié dans la catégorie Mode.

 

Qu'en pensez-vous ?