Pas le temps, et pourtant…

Pas le temps, et pourtant…

Jeune pousse issue, non pas de la mouvance Geek, mais de notre précieuse musique française, le lyonnais SIN TIEMPO, de son vrai nom Paco DEL ROSSO, lauréat du concours  » SOSH aime les inRocks Lab 2015  » [pub offerte, en passant, gracieusement par l’équipe MbF !!] crée une musique alternant basses prononcées et envolées vocales, à la frontière entre musique Pop et électronique.

Résultat :  » Blue  » son premier EP, réalisé en moins de neuf mois.

sin tiempo

D’où venez-vous ?

De Lyon.

9 mois pour accoucher d’un beau bébé, bravo!! Cela a été douloureux ?

Ah ah, je ne dirais pas douloureux. En réalité je passe beaucoup de temps en amont à préparer un projet comme la réalisation d’un EP. C’est une grande réflexion autour de l’idée du projet, savoir quelles sonorités utiliser, ce que je souhaite raconter et comment le raconter. Pour la composition et l’enregistrement, j’aime travailler dans l’instant, dans une période de temps assez courte pour rester dans le même état d’esprit, dans le même univers. Tout a été fait en trois semaines.

Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans la musique?

Je ne crois pas avoir « décidé » de me lancer dans la musique à un certain moment, c’est venu assez naturellement. Je fais de la musique depuis que j’ai 5 ans, je n’ai jamais arrêté et j’ai su très tôt que je voulais en faire mon métier.

Quel genre musical assignerez-vous à ce EP?

Pop, avec une réalisation Électronique.

Quels ont été les premiers retours sur ce premier album?

Pour le premier EP les retours étaient positifs, un côté mélancolique dans la composition, un son assez brut.

Concernant le nouveau EP, pour vous qu’est ce qui change?

Beaucoup de choses. J’avais besoin de mettre des influences différentes de celles que j’avais utilisées pour le premier. Celui-ci est relativement plus pop, avec un format plus court et une interprétation vocale différente. J’ai passé beaucoup de temps à travailler les mélodies, à chercher des dissonances, en utilisant seulement le piano et la voix dans la phase de composition notamment.

A-t-il était plus facile à réaliser ou bien, sachant que vous étiez attendu, plus compliqué ?

Ce n’était ni plus facile ni plus compliqué à réaliser, c’était simplement différent car j’avais des idées et des envies autres. Pendant le processus de création, de réalisation, j’essaye de ne pas penser à l’attente.

Qu’est-ce que vous recherchez lorsque vous allez vous installer derrière votre clavier et votre contrôleur?

Concrètement, je ne recherche rien de particulier. J’improvise au piano, je modifie des sons, je crée des patterns de batteries et la phase de création va commencer au moment où quelque chose va m’interpeller, où ce que j’entends me touche sensoriellement.

Quelles sont vos influences?

J’écoute énormément de musique, et beaucoup de choses très différentes. Mais pour Sin Tiempo les influences principales sont Nicolas Jaar, Björk, Radiohead, LCD Soundsystem, Pink Floyd.

La scène où vous vous êtes le plus senti en fusion avec le public.

La Gaité Lyrique à Paris pour le festival Inrocks Lab.

Votre meilleur souvenir de concert comme spectateur?

Radiohead aux Arènes de Nimes.

Quels sont vos projets actuels ?

Le deuxième EP sort le 17 novembre, avec un clip en amont, et, par la suite, de nombreux concerts sont prévus. En parallèle on inaugure la création d’un label, Tølva Records, dont mon deuxième EP sera la première sortie. On travaille avec d’autres groupes, d’autres artistes donc beaucoup de choses à venir, j’ai hâte !

Un site internet que vous aimez visiter régulièrement?

Resident Advisor

Vous êtes plutôt CD ou vinyles ?

Vinyles.

1 disquaire à partager ?

Chez Emile Records à Lyon.

Vos références French Touch ?

Air, M83.

1 ville – 1 resto – 1 bar – 1 club en France où vos fans pourraient vous croiser.

Une ville : Lyon – Un resto : Un resto Japonais – Un bar : Le Broc’bar – Un club : Le Club Transbo

1 marque de Mode française.

AMI.

1 titre de musique française qui vous a marqué cette année.

Laake – 69

Êtes-vous sensible aux autres formes artistiques françaises. Que vous inspire la création française dans son ensemble ? Si vous aviez un conseil à donner – lequel serait-il ?

Oui bien sur, je suis sensible à toutes formes d’Art, et surtout au cinéma et la photographie. Je pense qu’une nouvelle génération d’artistes français est en train de se créer, de se composer, avec une vision de plus en plus tournée vers l’international. Mon conseil sera simple, continuons.

Vos prochaines dates

20 novembre / LYON – Lavoir Public (Release Party)

21 novembre / VILLEFRANCHE SUR SOANE – Festival Nouvelles Voix

30 novembre / PARIS – Le Point Ephémère

3 décembre / PARIS – L’international (Lancement du label « Tølva Records »)

12 December / SAINT ETIENNE – Le Fil

Retrouvez les titres en téléchargement de l’artiste SIN TIEMPO à la vente sur notre site :

Lost Ode

Runaways

The Ruins

Juglans Regia

Fiji

 

Cet article a été publié dans la catégorie Musique.

 

Qu'en pensez-vous ?