Xavier BLONDEAU

Xavier BLONDEAU

Au cours de voyages, découvrant l’immensité des terres désertiques, Xavier Blondeau s’interroge sur la place de l’individu dans son environnement.

Afin de matérialiser ses interrogations, il se tourne vers la photographie. Ce qui lui permet en 2009 d’entreprendre ce travail photographique autour de l’individu.

xavier blondeau

A travers ses séries, il cherche des réponses de plus en plus intimes. Sa démarche reste instinctive bien qu’il se décide à structurer son oeuvre, tout en versant vers une certaine forme esthétique très épurée. Seule l’émotion le conduit, et c’est ainsi qu’il navigue de l’abstraction où il explore l’intimité à la représentation très graphique afin de relier cet imaginaire à la réalité.

xavier blondeau

Ses photographies laissent toujours planer une certaine incertitude poussant le public à réinterpréter à travers leur regard ce que le photographe leur offre comme réponse à ses recherches…

PRÉSENCE OBSCURE

 » Il est des lieux ou des situations dans lesquels, malgré l’absence d’entité humaine, une présence existe au-delà des objets. Cette présence « obscure », comme la rémanence d’un passé récent, donne aux choses une autre dimension. Comme si ces dernières avaient besoin d’une empreinte humaine pour exister. Ainsi, l’obscurité de la nuit ou la brume naissante du petit matin, sont des passeurs vers l’autre monde. Ils nous aident à mieux ressentir cette présence évanescente….

xavier blondeau

Présence obscure s’intéressent donc aux milieux urbains nocturnes. Ces univers, sans présence humaine, ramènent inexorablement à l’Homme. Comme si l’environnement artificiel construit par lui, qui semble s’en éloigner, laisse pourtant son empreinte indéfectible. Ne peut-on pas voir à travers ces traces, une origine plus intime?!  » Xavier Blondeau

xavier blondeau

www.xbphotographe.com

 

Cet article a été publié dans la catégorie Photographie.

 

Qu'en pensez-vous ?