Northscape

Northscape

On ferme les yeux et on imagine des vues infinies de plaines canadiennes, de lacs cristallins, d’aurores boréales.

Northscape de Thomas Klotz, évoque un ailleurs, une contrée étrangère, septentrionale et a priori anglo-saxonne.

Pourtant, la couverture contredit immédiatement nos attentes : cette façade en brique n’est pas un paysage, mais une vue frontale, bouchée, sans horizon, ni ligne de fuite, à laquelle seul un petit coin de ciel blanchi confère une respiration.

Le territoire que nous découvrons à rebours est celui, urbain et périurbain, de villes du Nord de la France.

Reste que ce terme de « paysage » ou « scape » charrie l’idée d’un spectacle : un paysage est une découpe opérée dans l’environnement par l’œil de celui qui regarde, une saisie subjective doublée d’une construction culturelle dans laquelle, toujours, la place de l’homme est sous-tendue.

S’il y a quelque chose de commun ici, c’est la notion de « communauté », de culture collective que ces images évoquent : l’architecture vernaculaire des maisons ouvrières et des entrepôts en brique rappelle l’histoire industrielle de la région. Le Nord de la France, territoire déserté, porte en lui une mélancolie liée à son passé et à sa population fragilisée, à la marge.

Éditions EYD Paris

 

Cet article a été publié dans la catégorie Livres.

 

Qu'en pensez-vous ?